Population Genevois français

Source : Insee Rhône-Alpes

 

(...)

Avec une croissance de près de 2 % par an, le Genevois français reste l'espace le plus dynamique de la région Rhône-Alpes, en lien avec le développement de l'agglomération franco-valdo-genevoise.

(...)

Densification plus forte dans le Genevois français

Avec 159 habitants au km², contre 144 en 1999, la densification du département se poursuit au rythme de 2 habitants de plus au km² chaque année. La Haute-Savoie est désormais le second département de la région en terme de densité après le Rhône. Elle se place devant la Loire et l'Isère dont la population a moins progressé ces dernières années.

Les cantons d'Annecy, Annemasse et Thonon-les-Bains, déjà fortement peuplés, connaissent une forte augmentation de densité. C'est également le cas pour la plupart des communes situées le long de l'axe Annecy-Genevois, dans la Vallée de l'Arve, ainsi que le long de la voie reliant Thonon-les-Bains à Genève.

Pour en savoir plus : cliquez ici

En Haute-Savoie : un habitant = une voiture

La Haute-Savoie a franchi la barre des 800 000 habitants. Une progression démographique qui ne se dément pas puisque le département gagne chaque année près de 11 000 âmes. Soit la dynamique la plus forte de France entre 2006 et 2015.

Cette démographie galopante entraîne de fortes conséquences. Sur la construction d’abord. 32 389 logements ont été mis en chantier entre 2010 et 2014.


Autre conséquence de ce dynamisme, le parc automobile connaît une progression importante. Dix mille nouvelles voitures sont mises en service chaque année, soit quasi autant que de nouveaux arrivants.

«En Haute-Savoie, quand on gagne un habitant, on gagne une voiture», résument les statisticiens. Il faut dire que nombreux sont les actifs qui travaillent en dehors de leur commune de résidence. Ils étaient 69% en 2007 et 78% en 2012. Là encore, le phénomène est plus important dans le Genevois que dans le reste du département
(extrait de la Tribune de Genève du 23.11.16)