La société civile et la coopération transfrontalière

Cahier No 8 de la MOT (Mission opérationnelle transfrontalière)

Contribution de la MOT au débat sur la place de la société civile dans les agglomérations transfrontalières européennes, ce cahier comprend les chapitres suivants 

 

3 Éditorial

4 Introduction

6 Témoignages

  • La société civile, un pilier du développement durable du territoire transfrontalier
  • Des ONG qui coopèrent pour développer la confiance mutuelle
  • Une association qui défend les intérêts des travailleurs frontaliers
  • Des réseaux universitaires pour une plus grande mobilité transfrontalière
  • Des solutions pour financer les micro-projets
  • Des fonds pour développer la coopération transfrontalière des entreprises

12 Gouvernance et société civile un enjeu placé au coeur du projet URBACT « EGTC »

  • La société civile intégrée à l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
  • Un parlement civil transfrontalier au sein de l’Eurorégion Ister-Granum
  • Francfort sur l’Oder et Slubice en 2020 : l’adhésion des citoyens à la cause transfrontalière
  • Le dialogue avec les citoyens, une priorité pour l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau
  • La région Øresund donne la parole aux citoyens
  • L’émergence des médias transfrontaliers

17 Les outils pour impliquer et soutenir la participation de la société civile

  • Outils juridiques : possibilités et limites d’une implication directe
  • Le soutien financier aux initiatives transfrontalières de la société civile

 

La société civile et la coopération transfrontalière
Cahier No 8 de la MOT (Mission opérationnelle transfrontalière)
Cahiers_MOT_8 Coopération Sté civile.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Qui est la MOT (Mission opérationnelle transfrontalière) ?

Une initiative française
L’Etat français prend conscience des enjeux majeurs de la coopération transfrontalière, il mesure  les besoins des porteurs de projets transfrontaliers en matière d’assistance opérationnelle et constate l’utilisation non optimale des fonds Interreg.

Pour répondre à ces besoins, le Comité Interministériel d’Aménagement et de Développement du Territoire (CIADT) d’avril 1997 crée la Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT).
Elle prend la forme d’une structure interministérielle pilotée par la DATAR, associée à cinq sites pilotes candidats à l’expérimentation : Lille Métropole, l'Alsace (Saint-Louis/Bâle et Strasbourg/Kehl), l'Espace franco-genevois, la Métropole Côte d'Azur (Menton-Ventimiglia) et la conurbation Bayonne-San Sebastian.


Objectif
L’objectif principal de la Mission Opérationnelle Transfrontalière est de faciliter l’émergence et la réalisation de projets transfrontaliers structurants au niveau local, en favorisant l’articulation des territoires de part et d'autre des frontières.

 

Lien : espaces transfrontaliers