Couloir Bellegarde-Genève et Pays de Gex-Sud

"Pour ce secteur, il s'agit de maximiser l’utilisation de la ligne ferroviaire Bellegarde-Genève comme colonne vertébrale des déplacements en augmentant sa capacité, en organisant les rabattements TP et MD et en garantissant la progression des lignes de bus secondaires.

Les mesures urbanisation de ce secteur géographique doivent permettre de renforcer le poids et la structuration des centralités locales, principalement Satigny, des haltes desservies, ainsi que l'agglomération régionale de Bellegarde. A long terme, le Pays de Gex pourrait être connecté au réseau ferroviaire d'agglomération. L'opportunité, la faisabilité et le phasage des connexions envisagées doivent être approfondis dans le cadre de la poursuite des études ferroviaires conduites à l'échelle de l'agglomération. La poursuite du développement des centres régionaux de Saint Genis-Pouilly et surtout de Gex, est ainsi à envisager par étapes, dans la suite des développements prévus (cf. fiches 33 et 32-1). 

La préservation des éléments de la charpente paysagère (espaces agricoles et viticoles, Rhône, Allondon et leurs écosystèmes annexes) ainsi que des connexions entre le Jura et la plaine genevoise sont un enjeu fort de ce secteur. Les actions qui découleront du contrat corridors contribueront à y répondre".

Les deux mesures A présentées dans cette fiche s'élèvent à un montant de 102,38MCHF.

Ces mesures sont ensuite détaillées: