Amélioration du réseau ferroviaire

Propositions 1995

la CEST

demande ou soutient

 

1. (Léman - Mt Blanc - sillon alpin) 

• en première étape, la revitalisation de la ligne des Carpates (Bellegarde-la Cluse-Bourg)

• parallèlement, le lancement d’un débat public [1] sur les enjeux des 2 variantes

• approche intermodale

• voyageur-fret

• régional-international

• rail-route

• rail-air

• interconnexions

• interchanges multimodaux

• l’étude de l’impact sur l’environnement des régions traversées

• que le projet de ligne à grande vitesse (LGV), prévoit le maintien des lignes régionales transfrontalières de Vallorbe, Pontarlier et la réouverture de celle de Delle

• que le projet Léman - Mont Blanc prévoit également une amélioration du tracé Genève - Chambéry - Grenoble

• que des mesures d’accompagnement soient prises pour permettre un transfert modal de la route au rail

• la liaison entre les réseaux suisse et français entre la Praille et le pied du Salève

• que la gare principale de Genève soit Cornavin, avec une antenne à Genève - sud à Annemasse (liaison avec le métro léger) et non une gare bis hors agglomération

­ 2. Tonkin - Rive sud du Léman

• à court terme, le maintien de la ligne touristique du Tonkin

• à moyen terme, la réouverture de la ligne Evian - St Gingolph

• la création de 2 lignes[2] régionales Evian - Sion et Lausanne - St Maurice, en remplacement de la ligne Lausanne - Sion

 

3. Région

• le développement du réseau ferré haut-savoyard, notamment de l’étoile d’Anne­masse: Evian-Genève-St Gervais/Chamonix-Bellegarde, et par le doublement de la voie ou cela est possible, l’augmentation de la vitesse, la rectification des courbes, la modernisation de l’exploitation

• d’inclure Genève dans le réseau intercité de Rhône - Alpes

• la revitalisation de l’axe Genève, Genevois, Chablais - Chambéry, Valence

• développement du partenariat franco - suisse, sur le modèle de des lignes D et H, notamment en ce qui concerne la communauté tarifaire

• le développement du conventionnement en Haute Savoie et dans le Pays de Gex

 

4. Chaîne des transports

• des interconnexions efficaces dans la chaîne des transports. Des réseaux urbain (tram, bus) et interurbain (bus, métro léger) au TGV, en passant par le réseau régional [3],

• la mise en correspondance des réseaux LGV et régional[4]

• un passage de la frontière à Cornavin qui ne soit pas dissuasif pour les utilisateurs

• le maintien et le développement d’une desserte fine

 

5. Réseau urbain transfrontalier (métro léger)

• la mise en place du métro léger prévu Cern - Annemasse, avec une première étape en direction de Meyrin.

• continuation des études de la branche d’Annemasse en vue de concilier notamment en préservant l’avenir en ce qui concerne la place du rail

 

6 Fret

• transfert des marchandises sur le rail, dans l’esprit de l’Initiative des Alpes



[1] des données chiffrées  comparables doivent être rendues public

[2]  cf étude de l’École polytechnique de Lausanne

[3] il est inutile de dépenser des milliards pour gagner du temps entre  les métropoles pour le perdre ensuite dans les transports locaux inefficaces

[4] comme cela s’est fait pour le TGV nord